Polyamour : comprendre les relations amoureuses libres

Récemment, le terme « polyamour » est apparu dans les médias, sur les réseaux sociaux et sur les sites de rencontres. Cette pratique amoureuse consiste à avoir plusieurs histoires d’amour à la fois.

Séduisante sur le papier, elle nécessite le respect de certaines règles et une communication forte entre les partenaires. Avant de s’engager dans une relation libre, il est important de bien vous connaître et de savoir ce que vous voulez et ce que vous rejetez en matière de pratique amoureuse.

Témoignage d’une polyamoureuse

Polyamour : des relations amoureuses atypiques

Le polyamour consiste à entretenir plusieurs relations amoureuses et sexuelles en même temps, avec l’accord de chaque partenaire. Le principe de ce type de relation libre repose avant tout sur le consentement mutuel et le respect de certaines règles.

Lorsque l’on évoque l’union libre, on s’imagine qu’il n’y a aucune limite ni conséquence au fait d’entretenir plusieurs histoires en parallèle. Toutefois, être en couple polyamoureux ne signifie pas qu’il n’existe pas d’engagement émotionnel ni d’attachement entre les personnes.

Pour que cela fonctionne, chaque partenaire va devoir se mettre d’accord sur certains points. En effet, la clé de la réussite d’un couple non-exclusif est la communication. Les personnes polyamoureuses parlent souvent d’une libération de la parole au sein du couple. Le fait de tout se dire, sans tabous, afin de fixer des limites permet d’établir une relation saine, honnête et sincère.

Chacun est différent et va ressentir les choses à sa façon, c’est pourquoi chaque personne doit définir le type de relation qui lui convient, faire des compromis pour trouver un terrain d’entente. Au sein du polyamour, il existe différents modes de fonctionnement :

  • Le polyamour hiérarchique. Je peux avoir plusieurs partenaires, mais celui avec lequel je forme mon couple initial est le plus important, il passe en premier.
  • Le polyamour égalitaire. J’ai plusieurs partenaires en même temps, mais aucun n’est prioritaire et ils ont également d’autres relations.
  • Le polyamour solo. Il s’agit du même concept que le polyamour égalitaire, à la différence que je n’emménage ni ne me marie avec aucun de mes partenaires. Je préfère garder mon autonomie et mon espace personnel.
  • Le polyamour anarchique. J’interagis avec différentes personnes et ne me sens engagé(e) avec personne, ni en couple. Je ne les considère pas comme des partenaires.
  • Ce qu’il faut retenir avant de se lancer dans une relation polyamoureuse, c’est que la confiance et l’honnêteté sont les maîtres-mots.
Sigle polyamour symbole infini bleu ancré dans cœur rouge
Source : www.wikipedia.org

Polyamour : des relations humaines avant tout

Face au regard hostile que porte la société sur l’amour libre, il faut s’attarder sur ce qui motive les couples polyamoureux.

Vus comme des marginaux de l’amour, ces derniers représentent actuellement 2 % de la population française. Cependant, les chiffres ont tendance à augmenter ces dernières années et les plateformes dédiées aux rencontres polyamoureuses se développent de plus en plus.

Selon les témoignages de personnes en couple libre, l’important, ce sont les relations humaines. Il n’est plus question de suivre le schéma hétérosexuel monogame classique, qui, semble-t-il, ne conduirait pas vraiment à l’épanouissement. Trouver LA bonne personne serait devenu compliqué.

Une relation libre demanderait davantage d’investissement émotionnel, d’écoute de son partenaire et de soi.

En revanche, les relations classiques seraient perverties par le potentiel désir de l’autre pour autrui. Cela conduirait à l’émergence de tabous au sein du couple, voire à des aventures extraconjugales, mensonges et tromperies.

En effet, au sein d’une union monogame, il est très difficile de supporter que l’autre ait de l’attirance ou des sentiments pour une autre personne. La jalousie peut engendrer de grandes complications au sein d’un couple.

A l’inverse, dans une relation polyamoureuse, il est nécessaire de faire face à ses peurs et de les surmonter. Les couples polyamoureux considèrent avoir gagné en maturité et en ouverture d’esprit en ayant plusieurs relations, basées sur la confiance et le respect. Pour eux, la frustration que peuvent ressentir certains couples classiques est inexistante.

Chaque partenaire prend soin de l’autre et veille à son épanouissement, les autres relations sont légitimes et renforcent la complicité dans le couple. De plus, le fait de tout partager leur permet d’avoir une relation plus solide et profonde.

En clair, se lancer dans une relation libre nécessite d’abord un travail sur soi, sur ses émotions et ses peurs.

Il serait risqué de se confronter à une situation amoureuse pour laquelle vous n’êtes pas prêt(e)s. Vouloir être en couple ne devrait jamais passer par la souffrance.

polyamour mains enlacées
Envie de tester le polyamour ?

Relation libre : des limites à prendre en compte

Eh oui ! Il peut arriver que vous soyez attiré(e) par une personne qui ne partage pas la même vision du couple que vous.

Bien-sûr, chaque relation amoureuse demande de faire des compromis, mais il ne faut pas être prêt(e) à faire n’importe quoi. Sans quoi, vous risquez de vous briser les ailes, d’être déçu(e) et terriblement blessé(e).

 

Pourquoi cette mise en garde ?

 

Parce que vous pourriez être tenté(e) de vivre une expérience polyamoureuse. Soit pour tester de nouvelles choses dans votre couple, soit parce que vous avez rencontré une personne polyamoureuse.

Avant tout, il est essentiel que vous fassiez un travail sur vous-même et que vous vous demandiez quelles sont les limites que vous ne voulez pas franchir. Qu’êtes-vous prêt(e)s à accepter ? Quel type de relation libre voudriez-vous avoir (hiérarchique, égalitaire, solo ou anarchique) ?

Comment gérez-vous la jalousie ? Serez-vous apt(e)s à partager votre amoureux(se) ?

Une fois ce bilan fait, vous pourrez envisager de vous inscrire sur une plateforme de rencontre polyamoureuse. Cela vous permettra de faire connaissance avec les personnes de cette communauté ouverte et d’en découvrir davantage. Dans un premier temps, cela ne vous engage à rien et c’est peut-être une bonne initiation.

Ne perdez pas de vue qu’en matière de sentiments, mieux vaut éviter de se mettre trop à l’épreuve. Si vous avez habituellement tendance à être possessif(ve) et jaloux(se), le polyamour n’est peut-être pas une voie à suivre. Faites-vous confiance et suivez votre instinct, c’est votre meilleur allié.

Dans « polyamour », il y a « amour ». Il s’agit donc bien d’avoir plusieurs relations amoureuses en parallèle. Cela peut s’avérer difficile à gérer émotionnellement ; offrir son cœur à différentes personnes demande du sang-froid et de l’organisation.

Si vous êtes en couple et que vous cherchez plutôt à pimenter votre vie sentimentale, il est sans doute préférable de vous orienter vers le libertinage.

En effet, à la différence du polyamour, le milieu libertin vous donnera la possibilité d’avoir d’autres relations sexuelles, sans engagement ni sentiments. C’est peut-être la bouffée d’air frais qu’attend votre libido ! Retrouvez notre article consacré au libertinage dans le couple via le lien ci-dessus.

5/5 - (2 votes)
Répandre l'Amour et l'amitié
Avatar of Léa

Par Léa

Coucou et merci pour votre lecture ! Je m'appelle Léa et j'ai créé Mad2Moi avec mes amis Alicia et Jules. Mad2Moi, c’est la promesse de faire de belles rencontres, tout en bénéficiant de conseils gratuits et pertinents à travers mes articles détaillés. Je serai ton guide sur le chemin qui te conduira jusqu’aux portes du bonheur. Love & Kiss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

inscription mad2moi