Comment se protéger des arnaques en ligne ?

Répandre l'Amour et l'amitié

I

Internet regorge aujourd’hui de sites de rencontre et de services de communication qui permettent d’entrer en contact avec des étrangers afin de faire connaissance. En prônant le partage et la diversité multiculturelle, ces plateformes permettent à leurs utilisateurs de se rapprocher et dans certains cas, de trouver l’amour. Malheureusement, elles ont aussi ouvert la voie à des utilisateurs mal intentionnés qui n’hésitent pas à se servir d’elles pour appâter et piéger les internautes.

Ici, nous vous proposons de retrouver les arnaques en ligne les plus fréquentes et diverses méthodes pour éviter ces pièges.

Vidéo de Sandoz sur comment démasquer l’arnaque d’un brouteur

Les arnaques aux sentiments

Elles font partie des plus répandues actuellement. Caractérisées la plupart du temps par une usurpation d’identité, elles ont pris de l’ampleur dans des pays comme la Côte d’Ivoire où les auteurs sont surnommés les « brouteurs ». Cette appellation fait à la fois référence à leurs activités illicites et à leur désir de progresser sans effort, à la manière de moutons broutant l’herbe nonchalamment. Les arnaques sentimentales consistent essentiellement à user de vos faiblesses psychologiques afin de vous faire miroiter une vie amoureuse pleine de passion.

Une approche trompeuse

Vous êtes généralement contacté par un compte créé de toute pièce sur des sites de rencontres ou via des réseaux sociaux. L’idée est de vous mettre en confiance afin de vous rendre vulnérable. Tous les moyens sont utilisés pour qu’aucune méfiance ne s’installe. Cela peut aller des photos illustrant le quotidien de votre amoureuse aux longues conversations nocturnes.

Même si cela ne vous alerte pas, il y a certains signes qui ne trompent pas. À un moment ou à un autre, vous aurez sûrement envie de voir la personne à l’autre bout du fil. Il s’ensuit alors une succession d’excuses toutes moins crédibles les unes que les autres pour éviter les rencontres fixées. C’est l’un des signes que vous êtes peut-être victime d’une arnaque aux sentiments.

 

Sketch sur les faux comptes avec Le Parfait Inconnu et Madame Serge

Des scénarios qui misent sur l’empathie

Toutefois, cela peut ne pas suffire à confirmer vos soupçons. Lorsque, sans avoir vu votre interlocuteur, des sommes d’argent vous sont demandées pour diverses raisons, vous devez vous interroger. Les fausses excuses sont multiples, il peut s’agir de parents malades, de problèmes professionnels ou encore de voyages soudains. Toutes les excuses sont utilisées pour susciter l’empathie et vous faire accepter les demandes. Les sentiments aidant, vous manquez souvent d’objectivité et êtes guidé par la perspective d’apporter votre aide à votre « âme sœur ».

Le chantage à la webcam

Pour aller plus loin, certains escrocs vous poussent à dévoiler votre intimité pour vous mettre dans des situations compromettantes. Que ce soit par des jeux coquins par webcam ou des échanges de photo, tout est bon pour disposer d’un moyen de pression indiscutable. Il vous est ensuite exigé des rançons pour éviter que vos photos et vidéos soient divulguées en ligne. Ce phénomène appelé « sextorsion » est une des formes les plus vicieuses de l’arnaque aux sentiments. Lorsque vous en arrivez à ce point, il est souvent très difficile de vous en sortir sans l’aide d’intervenants de la sécurité.

Que faire face à ces attaques ?

Privilégier des canaux tels que Mad2Moi la meilleure application de rencontre sécurisée, afin d’éviter ce genre de situation. Contrairement à la plupart des plateformes de rencontres, nous disposons de protocoles de sécurité visant à limiter les risques. Notre plateforme est gérée par une équipe utilisant les dernières technologies pour assurer votre sécurité. Mis à part le fait qu’elle garantit la sécurité de vos données et la vôtre, Mad2Moi est une application qui filtre vos correspondances. Un algorithme intelligent se charge de trier les profils afin de trouver les personnes les plus susceptibles de vous convenir.

En outre, lorsque vous avez affaire à un « brouteur », vous pouvez le remarquer dans ses écrits. Certaines habitudes linguistiques ont la vie dure et peuvent vous donner des indices sur les origines de votre interlocuteur. Une autre méthode est de vérifier l’authenticité de l’image de profil. Pour y arriver, sauvegardez-la et copiez-la dans votre navigateur. Si la même photo correspond à plusieurs résultats différents, alors il s’agit probablement d’une identité usurpée ou créée.

À ce stade, prenez le temps de réfléchir aux demandes de votre correspondant avant d’y accéder. Cela implique de ne partager aucune information bancaire, aucune photo ou vidéo intime avec une personne avec qui vous n’entretenez aucune relation hors ligne. Comme vous pouvez le constater avec ce reportage sur les brouteurs d’Afrique, le phénomène est assez répandu et s’étend à divers pays comme le Bénin ou le Nigeria. Appliquer une certaine limite à vos activités en ligne n’est donc pas superflu.

arnaques en ligne
Arnaques en ligne

L’arnaque à la nigériane

L’arnaque à la nigériane, également appelée « fraude 419 » pour faire référence au Code pénal au Nigeria, y a fait son apparition dans les années 1970. Aujourd’hui très répandue dans ce pays et dans d’autres de l’Afrique de l’Ouest, l’arnaque à la nigériane a beaucoup progressé avec le développement d’Internet. Basée essentiellement sur des moyens de susciter l’empathie chez les victimes, c’est une arnaque aux sentiments assez vicieuse.

Des scénarios bien préparés

À travers cette escroquerie, les escrocs tentent par tous les moyens d’inspirer de la pitié ou d’instaurer un climat de besoin pour vous pousser à leur « venir en aide ». Pour ce faire, plusieurs profils sont élaborés sur les sites de rencontres. L’un des plus répandus est celui du riche héritier qui invente une histoire des plus rocambolesques pour justifier le fait qu’il doive transférer sa fortune afin de la préserver. Pour mieux vous appâter, il vous promet une partie des fonds, une fois que le transfert demandé aura été effectué.

La duperie réside dans le fait que vous devez engager de nombreux frais pour que le transfert soit effectif. Bien entendu, ceux-ci sont inventés de toutes pièces. C’est ainsi que vous vous faites dépouiller progressivement. Pour pousser l’infamie plus loin, ces escrocs vous demandent de fournir plusieurs documents. Cela contribue d’une part à rendre l’arnaque plus crédible et d’autre part à leur fournir des outils pour leurs prochaines victimes.

Afin d’augmenter leur efficacité, les arnaqueurs ont mis sur pied le profil de la femme blanche résidente en Afrique et disposant d’une fortune considérable. Cette dernière prend contact avec vous (à travers de fausses photos ou une fausse cam) et vous présente au cours de vos échanges son souhait de transférer une partie de sa fortune à une organisation humanitaire. L’usage d’un personnage féminin et d’une noble cause est l’un des moyens destinés à vous faire baisser votre garde afin de mieux vous arnaquer.

La méfiance avant tout

L’arnaque à la nigériane se fait le plus souvent par mails fréquents ou par échanges sur des sites de rencontres. Vous devez garder à l’esprit que même si l’histoire de votre interlocuteur semble parfois crédible, cela n’est pas suffisant. Le meilleur moyen de vous protéger est de vous méfier d’absolument toutes les informations transmises par des personnes que vous ne connaissez pas.

Si en plus il vous est impossible de rencontrer votre interlocuteur, il est préférable de couper tout contact avec lui. Vous pouvez aussi faire attention à certains détails qui ne trompent pas. Les fautes d’orthographe et de grammaire absurdes dans les échanges sont parfois des signes à prendre en compte.

Un autre moyen simple de vous protéger est de faire attention aux adresses électroniques. En effet, dans le cas d’une arnaque à la nigériane où le contact est établi par mail, les escrocs font en sorte que l’adresse expéditrice soit différente de celle utilisée réellement. Il utilise aussi parfois un VPN. Toutefois, lorsque vous utilisez la fonction « répondre au mail », votre service de messagerie devrait généralement afficher la vraie adresse électronique. Dans tous les cas, si l’adresse expéditrice et l’adresse de réponse sont différentes, il n’y aura plus lieu de continuer les échanges avec votre interlocuteur.

arnaques en ligne billets dollars
Arnaques en ligne

L’arnaque à l’organisme de bienfaisance

Pour les brouteurs ou les « gaymans » du Bénin, toutes les occasions sont bonnes pour profiter de vous. Ainsi, pendant les périodes de sinistres et de catastrophes naturelles, ces derniers s’attèlent à trouver de nouvelles façons de vous piéger. L’un des plus courants est l’escroquerie à l’organisme de bienfaisance. Cette duperie emploie la tendance des personnes à vouloir aider leurs semblables en cas de sinistres aux conséquences majeures.

Pour ce faire, les arnaqueurs créent de faux sites destinés à servir de support pour la collecte de fonds pour la communauté touchée. Le lien de ce site est accompagné d’un mail soigneusement rédigé pour toucher votre sensibilité. Lorsque vous vous laissez prendre au piège, vous allez de votre propre gré donner votre argent, qui malheureusement n’ira jamais aux victimes.

Ce type d’escroqueries permet généralement aux arnaqueurs de récolter des sommes d’argent impressionnantes. Même si vous avez la volonté d’apporter votre aide, veillez à rester vigilant. Si vous recevez un de ces liens par mail, ne vous précipitez pas pour faire un don. Ouvrez le site en question depuis Google (et non pas depuis l’email) en tapant son nom et procédez à quelques vérifications.

Si le site appartient à un organisme de bienfaisance, alors la moindre des choses est qu’il soit sécurisé. Par conséquent, assurez-vous juste qu’avant le nom du lien vous avez la mention « HTTPS » précédée d’une icône de verrouillage (un cadenas généralement). Si ce n’est pas le cas, évitez à tout prix d’y entrer vos coordonnées bancaires pour faire un don.

Ensuite, lorsque le site est vraiment légal et qu’il appartient à un organisme de bienfaisance, il n’est pas limité à une seule page dédiée aux dons. Vous devez faire attention aux détails. Un véritable organisme de bienfaisance ajoutera une page à son site pour le don en question. Cela suppose qu’à partir de celle-ci vous devez pouvoir accéder à diverses informations concernant la structure. Sa création, son but, ses actions et ses mentions légales. Lorsqu’au contraire vous n’avez qu’une seule page ne nécessitant que votre don, l’abstinence est la meilleure protection.

Avatar of Lili

Par Lili

Hello tout le monde je suis Alicia la créatrice de Mad2Moi avec Jules. Nous sommes là pour vous apporter du bonheur dans vos recherches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *